Abdoulaye Wade meeting 21 novembre2014

De qui se moque le sieur Abdoulaye Wade ?

10799850 10204293935620097 2145441120 nUne fois n'est pas coutume, je reprends ma plume enterrée depuis 2012, lorsque qu'une majorité du peuple sénégalais en faisait de même pour le régime libéral qui avait à sa tête le sieur Abdoulaye Wade. Oui, je lui refuse le titre d'ex président puisqu'il ne le mérite pas.
J'avais à peine un peu plus d'une dizaine d'années lorsque cet homme que la clameur publique nous avait décrit comme le messie qui nous ferait oublier la très longue période de léthargie dans laquelle les socialistes avant lui nous avait entrainés.
Comme tous les enfants de notre époque le vieux chauve qui portait des bretelles et une cravate nous faisait rêver. Il nous avait promis un avenir radieux où il serait difficile de croiser un chômeur au coin de la rue. Il nous avait promis le kilo de riz à 60 francs entre autres. D'autres réussites, d'autres merveilles et d'autres choses qu'il nous est difficile aujourd'hui de retrouver dans notre mémoire sans risquer de croiser les cauchemars et injustices auxquels il nous a habitués.
Sous son magistère les fautifs n'ont jamais été sanctionnés (affaire des réacteurs de l'avion présidentiel, affaire du Joola). Il semble être à l'origine de tout ça. Les délinquants financiers n'ont jamais été punis (affaire des chantiers de Thiés, affaire de l' ANOCI). Les auteurs de bavures n'ont jamais été identifiés (assassinat de Balla Gaye en 2002 jusqu'à la campagne 2012). Assassinats, complots, gabegies, népotisme, manipulations, un cocktail dégueulasse qu'il nous a offert à boire pendant 12 ans. Pour vous dire que cet homme que nous avons tant admiré n'est en fait qu'un monstre doublé d'un manipulateur.
Voilà un individu qui veut aujourd'hui nous appeler à descendre dans la rue, faire une marche et soutenir sa cause personnelle (la libération pure et simple de son fils qui fait face à la justice). Le plus extraordinaire est qu'il est soutenu par des lobbies pompeusement appelés organisations de droits de l'homme toujours prêts à crier et à jacasser. C'était pourtant ceux-là qui l'avaient combattu il y a un peu plus de 2 ans. Je suis encore plus surpris lorsqu'un individu comme Pape Diop, ex président du Sénat, prend sa défense. Et pourtant, Abdoulaye Wade l'avait accusé de sacrifices d'albinos lors de joutes électorales précédentes ?
Grand Dieu, je ne reconnais plus mon pays ! Dans un pays normal, le procureur se serait auto saisi depuis longtemps pour éclairer l'opinion sur les agissements de ce délinquant du troisième âge. Mais bon, nous sommes dans le cas séné... Galérien

M. Mohamed Seck

13 novembre 2014

De qui se moque le sieur Abdoulaye Wade ?

Une fois n'est pas coutume, je reprends ma plume enterrée depuis 2012, lorsque qu'une majorité du peuple sénégalais en faisait de même pour le régime libéral qui avait à sa tête le sieur Abdoulaye Wade. Oui, je lui refuse le titre d'ex président puisqu'il ne le mérite pas.
J'avais à peine un peu plus d'une dizaine d'années lorsque cet homme que la clameur publique nous avait décrit comme le messie qui nous ferait oublier la très longue période de léthargie dans laquelle les socialistes avant lui nous avait entrainés.
Comme tous les enfants de notre époque le vieux chauve qui portait des bretelles et une cravate nous faisait rêver. Il nous avait promis un avenir radieux où il serait difficile de croiser un chômeur au coin de la rue. Il nous avait promis le kilo de riz à 60 francs entre autres. D'autres réussites, d'autres merveilles et d'autres choses qu'il nous est difficile aujourd'hui de retrouver dans notre mémoire sans risquer de croiser les cauchemars et injustices auxquels il nous a habitués.
Sous son magistère les fautifs n'ont jamais été sanctionnés (affaire des réacteurs de l'avion présidentiel, affaire du Joola). Il semble être à l'origine de tout ça. Les délinquants financiers n'ont jamais été punis (affaire des chantiers de Thiés, affaire de l' ANOCI). Les auteurs de bavures n'ont jamais été identifiés (assassinat de Balla Gaye en 2002 jusqu'à la campagne 2012). Assassinats, complots, gabegies, népotisme, manipulations, un cocktail dégueulasse qu'il nous a offert à boire pendant 12 ans. Pour vous dire que cet homme que nous avons tant admiré n'est en fait qu'un monstre doublé d'un manipulateur.
Voilà un individu qui veut aujourd'hui nous appeler à descendre dans la rue, faire une marche et soutenir sa cause personnelle (la libération pure et simple de son fils qui fait face à la justice). Le plus extraordinaire est qu'il est soutenu par des lobbies pompeusement appelés organisations de droits de l'homme toujours prêts à crier et à jacasser. C'était pourtant ceux-là qui l'avaient combattu il y a un peu plus de 2 ans. Je suis encore plus surpris lorsqu'un individu comme Pape Diop, ex président du Sénat, prend sa défense. Et pourtant, Abdoulaye Wade l'avait accusé de sacrifices d'albinos lors de joutes électorales précédentes ?
Grand Dieu, je ne reconnais plus mon pays ! Dans un pays normal, le procureur se serait auto saisi depuis longtemps pour éclairer l'opinion sur les agissements de ce délinquant du troisième âge. Mais bon, nous sommes dans le cas séné... Galérien