Démon de midi

De Fatoumata Coulibaly

Une thématique chère aux unes et aux autres. Chaque poétesse y va de sa plume. Nous, qui nous pensions que le puits du thème de l’amour avait tari au Sénégal, sommes, à présent, persuadés du contraire.  Aussi laissons-nous éclore ces génies confirmés chez  Fatoumata Coulibaly et insoupçonnés, jusqu’à peu, chez ces lycéennes, soumises à une certaine austérité car il ne fallait pas seulement écrire un poème sur l’amour.  Qui veut, peut. 

Démon de midi :dsc-0272.jpg

Démon de midi, misérable amour tu demeures l`usurpateur de mon bonheur.

Philanthrope j`étais, misanthrope je suis devenue

Misandre je resterai, revenir à de meilleurs sentiments j`en doute.

J`opterai à tout jamais pour le misérabilisme, du nombrilisme tu tiendras

Vil amour qu`as-tu fait de moi ?

 

Pourtant, les prémices de notre union étaient promesses et adresses

Bien que le socle était fait de vérités et de contre-vérités

Lâche tu es, lâche tu resteras à jamais. Pauvre démagogue !

Prévaricateur, n`as-tu pas honte ?

 

Je t`ai aimé misérable et je continue à t`aimer nonobstant ces déboires

Misérable feras tu un jour ton mea culpa ? Tu m`apaiseras alors.

Ame damnée, rejet de la nature, avorton oseras tu me dire quelque chose ?

Incongru tu es, incongru tu resteras à  jamais.

Quidam indésirable, n`as-tu pas honte ?

 

Viendra un jour où on se reverra, on se regardera

Piètre amour, je te braverai sans gêne, sans tergiverser

Viendra ce jour, je serai assez pétulante pour te redresser

Je te stigmatiserai, je te piétinerai advienne que pourra !

 

Fatoumata Coulibaly

Etudiante   en Licence

Option :  Commerce  International et  Développement Humanitaire   

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : jeudi, 09 Mai 2013