La femme de ma vie

La femme de ma vie

 La Femme de ma vie

Connaissez-vous une femme prête à hypothéquer sa vie pour ses enfants ?

Connaissez-vous une femme qui court à longueur de journée juste pour subvenir aux besoins de ses enfants ?

Connaissez-vous une femme au cœur et au visage d`ange ?

Connaissez-vous un ange parmi les êtres ?

Connaissez-vous une femme aux deux beautés ?

Connaissez-vous une femme mère ?

Cette femme, c`est ma mère, la mère amazone

Connaissez-vous ma mère ?

Connaissez-vous vraiment une mère comme ma mère ?

Connaissez-vous vraiment une femme à la fois père et mère : ma Ma-pa

Cette femme ! C`est ma mère

Maman chérie, aujourd`hui j`ai grandi, tu n`as plus rien à craindre

Et tu peux t`estimer heureuse de m`avoir comme enfant

Car je marcherai dans le même sillage que toi

Je ne ménagerai aucun effort pour mener à bien ma vie

Je te dois bien cela en signe de reconnaissance et de gratitude

Je m`en vais vous décrire, vous conter, vous signifier dans les détails l`amour que je ressens pour cette femme  et pourquoi cette femme me fascine tant !

Je me rappelle pleins de choses maman, je me rappelle tes prouesses inouïes

De nos longues, pénibles, dures et lassantes  journées… bien sûr que je me rappelle encore 

Je te revois courir dans les rues pour nous chercher de quoi manger, de quoi nous vêtir…

Je te revois rentrer à la maison pleine de sueur, fatiguée, désorientée mais toujours souriante

Oh  maman je me rappelle encore nos longues et douloureuses nuits … oh que c`était dure !

Mais tu as su comblé cela

Je me rappelle encore ces choses- là, ce combat quotidienoh que c`était dure !

Mais tu as su comblé cela

Que de souffrance en souffrance, oh que je me rappelleque de misère en misère, comment oublier cela

Mais tu as su comblé cela

Aujourd`hui, j`ai grandi mais ces souvenirs restent intacts, bien présents et réels dans ma mémoire

 Oh ! Maman chérie, si tu savais à quel point je t`aime, je t`admire, je t`adule

Je reste sensible à tes énormes efforts

C`est dommage que je ne puisse pas te montrer mon cœur, tout au fond j`y ai gravé ton nom en Majuscules et tout autour il y a de petites étoiles qui y gravitent pour assurer ta sécurité

Je ne me lasserai jamais de faire tes éloges aussi hyperboliques qu`elles soient

Ton abnégation m`éblouit maman chérie !

Dites à ceux que vous aimez que vous les aimez, c`est important !

Fatoumata Coulibaly

Etudiante   en Licence

Option :  Commerce  International et  Développement Humanitaire   

 

5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

Administrateur
  • 1. Administrateur | samedi, 16 Février 2013
Un bel hommage fait à la femme-mère. La chute du poème est un viatique qui pourrait s'adapter à toutes les situations. D. I. [/image]

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : samedi, 16 Février 2013