Qui ne dit mot consent

Rencontre avec le Groupe Consultatif de Paris

 Nous devons mettre fin à cette euphorie tributaire de cette pluie de milliards promis depuis la rencontre avec le Groupe consultatif de Paris.

L’avenir de notre cher Sénégal ne doit nullement, comme c’est le cas présentement, se jouer à l’étranger.

Cette option certes irréversible ne saurait être la nôtre. Elle est néanmoins celle du régime actuel qui décide d’adopter une démarche  aux conséquences insoupçonnées. Nous avons toujours souvenance du « succès » d’Idrissa Seck qui disait avoir réussi un coup de maître en obtenant plusieurs milliards avec ce même club. Le fait est que notre émergence ne proviendra jamais de ces pratiques. Que les conditions de ces déclarations d’intention qui rallongeront notre ardoise de la dette soient connues de tous. Vivement la transparence !

Certitude

Nous aurons beau  parler d’émergence, la seule réalité qui mérite d’être retenue c’est que nous resterons des décennies durant PPTE : un pays pauvre très endetté.

1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.

Ajouter un commentaire