Fatou Diome à l’honneur

1- « L'écriture mange le pain de tous les jours. »
2- Il faut changer la grille de lecture : « Woolu leen sen bop. »
3- Je critique le racisme des blancs ; je ne supporterai pas le racisme des noirs.
4- Débarrassez-vous du complexe colonial. 
5- Quand j'étais femme de ménage, j'étais 100% femme de ménage : de la qualité parce que j'ai besoin de ma dignité, du respect de mon patron. 
6- Quand vous vous définissez comme victimes, vous désignez votre maître.
7- Le complexe linguistique avec le français : il faut arrêter. Le français c’est une de mes langues africaines. Le français c’est juste un trait d’union entre nous et le reste du monde.
8- La question qui se pose c'est d'abord une question de compétence. Qu'on soit écrivain ou menuisier l'Afrique a besoin de compétences. 
9- On a toujours une révolte qui pousse à écrire. Toutes les personnes qui se lancent dans un travail artistique cherchent à combler quelque chose, à modifier quelque chose ou à rendre possible quelque chose.
10- L’afro-centrisme ce serait un péché mental, ce serait une bêtise de notre part parce que l’histoire nous a donné des leçons. 
11- Message donné aux lycéens : le monde vous appartient. Soyez généreux avec vous-mêmes, soyez généreux avec les autres.
Sam 865522/11/2015

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire