Fou malade et les flics ripoux

Malal aura dérapé

100 9347Sur sunumbir.com notre conviction est faite : Fou n’est pas malade. La police l’a mis devant ses responsabilités, en le poussant à bout. Il y va du crédit du rappeur, du leader d’opinion qu’il se trouve être. A travers son discours, Fou Malade nous rappelle la célèbre allocution de Pierre Henry Thioune dans Guelwaar de Sembéne Ousmane.

La police n’a pas une peau lisse. Tout le monde le sait. Et c’est valable dans tous les secteurs : éducation, santé, art, etc. Des politiciens ripous, des policiers ripoux, des enseignants ripoux existent partout mais il ne faudrait pas généraliser. Quand on mène ce genre de combat, on y va avec plus de tact et moins de passion.

Et puis, il s’agissait d’une cérémonie officielle. Fou Malade n’était pas un simple invité. En intervenant au cours de cette cérémonie, il se devait de jouer le jeu car la liberté d’expression a ses limites.

Fou Malade : La sagesse doit primer la jeunesse

ImagesMalal Talla alias Fou Malade est quarantenaire. Quarante ans constitue un tournant décisif dans la vie d’un être humain. A ce cycle de la vie, la sagesse doit primer la fougue de jeunesse.

Il a rendu service à plusieurs jeunes dans le cadre des actions de sensibilisation qu’il mène, c’est un secret de polichinelle sous nos cieux.

Fou devrait faire preuve de subtilité en faisant passer son message sans pour autant s’impliquer en citant des localités. Qu’on le veuille ou pas il a accusé des policiers et il est responsable de ses propos.

Les élans de solidarité se multiplient. Y en a marre peut être solidaire. Mais que le mouvement dont nous nous réclamions à un moment donné ne se trompe pas de combat. Que les organisations de la société civile qui parlent de rapports ne profitent pas de cette occasion car elles, au moins, elles savent comment gérer ces problèmes liés à la corruption, à la drogue, etc.

Une pétition est lancée. Nous aimerions la signer. Seulement, nous ne voudrions pas que Fou Malade se trompe de combat en adoptant cette attitude guerrière voire suicidaire. Qu’il ne soit point le bouc-émissaire.

Nous sommes convaincus que la drogue fait des ravages, des victimes même du côté de ceux qui sensibilisent.

Fou Malade : le héros n’est pas un contre modèle

Mala Talla est un porteur de voix. Il est considéré par bon nombre de jeunes comme le héros de Guédiawaye. Ceci étant, il ne devrait pas devenir un contre modèle. Mais le fait est que Fou Malade communique mal.

Lutte contre la drogue

L’heure ne doit pas être à la division. Point de passion qui vaille de part et d’autre, qu’on revienne à la raison. Notre nation n’a pas besoin de cette agitation. Fut une fausse note, l’intervention  du rappeur qui est retenu pour une correction. Pourvu que cette action, ce fait divers ne freine pas les ardeurs dans la volonté de lutter contre la drogue.

Sénégal : sunumbir

Autres liens utiles

La police nationale

Procès de Y EN A MARRE

Mon tout premier article écrit en Août 2011

Kémi Séba / Fou Malade un incident regrettable

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire