Tourisme sexuel, prostitution clandestine

Mamadou Seyba Traoré

... Des amies, directement ou indirectement touchées par le phénomène et des mères de famille de ma connaissance se montrent particulièrement intéressées par la question du tourisme sexuel et de la prostitution clandestine plu généralement. Elles sont inquiètes et voudrez pouvoir extraire leurs enfants -tous sexes confondus- de ce piège ou, préventivement, épargnés les victimes potentielles. Elles connaissent certaines zones touchées mais la cartographie en la matière n'est certainement pas à jour. Il est évident que les pratiquants de ce business, maquerelles, proxénètes, les consommateurs, touristes en général d'un certain âge aux mœurs pervertis et les victimes ne chantent pas leurs "exploits" sur les toits. Cet aspect secret, clandestin, en augmente la dangerosité et rendent la lutte pour l'éradiquer plus complexe. Il est donc important de lever de grands coins du voile. Où pratique-t-on ce tourisme particulier ? Quelles sont les filières empruntées ? (Il est évident que cela repose sur une chaîne qui fonctionne comme toute agence en charge de voyage organisé) De quelles complicités bénéficient-ils sur place. Jusqu'à quel point les familles sont informés du phénomène ? Les mariages noués en catimini avec les adeptes du dépaysement exotique ne fournissent-ils pas le marché criminel de la traite des femmes ? Comment pourrait-on amener le gouvernement à prendre le problème à bras le corps ? Comment ? Quelles stratégies et modalité d'information et de riposte ? Ces questions sont loin d'être exhaustives mais elles reflètent le niveau d’inquiétude de bon nombre de parents angoissés par ce mal du tourisme qui gagne du terrain à grande vitesse. Même l'école et les religieux sont interpellés. Alors chers amis facebookiens, mobilisons-nous ! En mettant bout à bout nos informations parcellaires, en dénonçant les pratiques mystérieuses qui se déroulent sous les stores closes de certaines villas, en exposant nos idées sur les ripostes possibles, nous ferions oeuvre de salubrité publique tout en rendant de grands services aux victimes souvent coupables de naïveté ou prises dans les pièges des ami(e)s bon(ne)s conseiller(re)s, qui auraient "réussit" par ce biais. Et nous rendrions service à des mères en détresse ou super stressées par ce qui pourrait arriver à leur progéniture !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire