Le convoi de la police, le taximan et le scootériste

Autre épisode

100e9276A  la SICAP Liberté 6, nous avons assisté, ce samedi vers 13 heures, à une scène inédite. Il y avait  un convoi composé de trois pick-up de la Police dont le premier venait de percuter l’aile droite d’un taxi.

Déboussolés, les policiers l’étaient eu égard à leur réaction. Ils étaient peu enclins à procéder à un constat. Sur place, nous avons constaté que les policiers voulaient imputer la responsabilité du choc au taximan qui prétextait un embouteillage.

L a polémique dura plusieurs minutes. Ils tournaient tous en rond. Les dégâts étaient pourtant visibles, de loin. Face au refus du taximan de se plier à la volonté manifeste des hommes en tenue, un scootériste prit part à la polémique et soutint le taximan qui se plaignait.

L’attitude du scootériste énerva un policier qui était en civil. Ce dernier était sur le poing de frapper le scootériste. Il se ressaisit et regretta l’attitude de son interlocuteur, un aigri selon lui qui en voulait à tous les policiers. Pour ce policier, le scootériste devait simplement se taire car il n’était ni le chauffeur, ni un client du taxi.

Vu qu’ils n’étaient pas prêts à faire preuve de pragmatisme, nous avions préféré les laisser sur place.

Fautifs ou pas nos policiers trainaient les pieds et essayaient de jouer sur la conscience du taximan. Avaient-ils mis en marche leurs gyrophares de signalisation ? Nous ne saurions le dire.100e9275

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : lundi, 16 Juin 2014