C'est sans cible

Cinquième phase

1- Vivement la fin du ramadan
Une solidarité suspectée

Le ramadan coïncide avec la saison des prêcheurs qui plus est de ceux qui font leur intéressant. C'est un mois de promotion dit-on souvent.
Des jeunes qui, très souvent, ne jeûnent pas se démènent servir à l’heure de la rupture des mets succulents durant cette période de pénitence.

2- Vivent les préparatifs
Au Sénégal, nous nous laissons malmener par des évènements de toutes sortes. À la veille de la Koritè, nombreux sont ces partisans de la fête qui n’ont d’yeux que pour cette fête.
On aime bien festoyer si seulement on aimait aussi bien travailler, le Sénégal ne s'en porterait que mieux.
3- Dans la division : Korité taan sa bula neex !
Vivement, la rupture afin qu’on parvienne à mettre fin à cette division qui nous porte préjudice. Les uns vont scruter la lune ce soir au moment où les autres attendront le lendemain pour s’adonner au même exercice. Il y aura vraisemblablement donc deux fêtes.

16/7/2015

New image 2

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire