Kémi Séba / Fou Malade un incident regrettable

Un assez spécial Grand Rendez Vous

100e7835Ces temps-ci, toute l’équipe du Grand Rendez-vous n’est pas au rendez vous. Du moins, il manque à l’appel  l’initiateur-présentateur et non moins très pondéré, M. Ndiaye à la barbe poivre sel qui y fait office de grand sage.

Les deux dernières diffusions de ce magazine furent empreintes de séquences qui exigent une analyse lucide.    

Vendredi 31 janvier 2014, lors de la retransmission de ce rendez-vous tant attendu, nous assistâmes à un incident regrettable, à une polémique entre deux révolutionnaires. Ce que certains appellent, depuis lors, l’affaire Kémi Séba/ Fou Malade.

ImagesNous regrettons que la passion ait été de mise ; au point d’occasionner ce débat de très bas-étage tributaire de la question des bailleurs qui soutiendraient l’un et l’autre. Pour nous, il n’y avait pas de quoi fouetter un chat d’autant plus que Fou Malade avait reconnu que Y EN A MARRE avait reçu un financement de la part d’OSIWA et que Kémi Séba, aussi, lassait entendre  sa préférence à être soutenu par l’IRAN.

Ceci étant, il fallait juste démontrer le bien fondé de ces financements sans lesquels   pas mal d’organisations, d’associations, etc. seraient en faillite.

Ladite polémique ayant causé des dégâts incommensurables  sur la toile fut bénéfique même si des gens véreux en auront profité pour dénigrer aussi bien Fou Malade que Kémi Séba. Cette polémique eut les relents d’un règlement de comptes car l’essentiel fut menacé : l’image de marque ou le crédit des  mouvements respectifs dans leur légitimité populaire.

A l’avenir, nous exigeons plus de sérénité, moins de passion car la violence verbale ne résoudra rien, absolument rien.

Vendredi 7 Février 2014, cet incident s’invita, à nouveau, au Grand Rendez-Vous. Cette fois-ci, Kémi Séba qui, entretemps avait présenté ses excuses sur sa page officielle Facebook, regretta de vive voix cet échange verbal tout en réitérant les liens fraternels qui le liaient à Y EN A MARRE.

Alors que chaque entité assume les financements reçus quand bien même ceux ci proviendraient d’un régime d’ici ou d’ailleurs.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire