Bocoum et Dr Diouf

Des valeurs sûres à REWMI

Thierno Bocoum au Grand jury du dimanche 15 mars 2015 avec Mamadou Ibra Kane
Au début et à la fin du Grand jury, ils évoquèrent le décès du fils de l'Honorable pour qui que le livre Un père à l'assaut de la douleur est synonyme de soulagement.
Dés l'entame de ses propos, l'honorable député Thierno Bocoum affirma : « à REWMI, nous avons décidé d'être proactifs et non réactifs. »
Plusieurs sujets furent traités tels que : les tâtonnements du gouvernement, la réciprocité des visas,
le code des impôts, le code des collectivités locales, les procédures d'urgences, la loi-cadre, la traque aux biens mal acquis,
Il préféra ne pas se prononcer sur des questions liées à la candidature de Idy en 2017, du candidat du PDS ou de l'exclusion de Malick Gackou.
Il avoua sa conviction selon laquelle le pays ne marchait toujours pas.
Parlant de la sortie désastreuse de Wade, il déplora les nombreuses réactions pour plaire à Macky, tout en condamnant officiellement les propos de l'ancien chef d'Etat.
Sur la déclaration de l'ambassadeur, il dira que le diplomate devait se garder de donner son avis personnel sur un dossier pendant devant la justice.
Sur la traque aux biens mal acquis, il rappela devant le micro l'exigence de la reddition des comptes. Cependant, le respect des droits de la défense doit aussi prévaloir.
L'honorable député se désola de la gestion sélective assumée par le président de la République.
Il déplora le fait qu'aucune initiative parlementaire ne soit prise tout en regrettant le mépris de l'actuel Directeur du Port Cheikh Kanté qui ne s'est pas encore présenté devant les députés.
Le membre du secrétariat national de REWMI précisa que les consultations citoyennes initiées par son parti devraient, à terme, créer une massification en vue d'une alternative en 2017. La question de la saignée enregistrée par son parti fut aussi évoquée.

 Une autre valeur sûre :

Dr Abdourahmane Diouf assure la communication dudit parti et se montre toujours pertinent lors de ses interventions médiatiques. Il est éloquent et a la côte auprès d'une bonne partie de la population.

Mercredi 25 février 2015, Mamadou Sy Tounkara proposa un plateau assez spécial. Senegaal ca kanam n'eut qu'un invité Dr Elhadji Abdourahmane Diouf, porte-parole du parti Reewmi. Une valeur sûre sur laquelle Idrissa Seck peut compter.
Nous avons eu droit à des échanges de divers ordres sur des sujets tels que : l'intitulé dudit parti, la démission d'Augustin Senghor, la question du cumul des mandats, la sortie d'Idrissa Seck suite à la publication du livre du Pr Omar Sankharé, les diplômes du leader de Rewmi, la saignée enregistrée, les motivations du Dr Diouf, etc. 
A suivre, car la qualité fut au rendez-vous. Ils se recadraient tour à tour.

Une chose est sûre M. Bocoum constitue avec Dr Abdourahmane Diouf deux valeurs sûres sur lesquelles REWMI peut compter. Reste à savoir si leur leader Idy aura réussi son come back, avec sa renaissance.

Images 1 bocoum

 Images 1 dr diouf

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : jeudi, 26 Mars 2015