Au nom de la vraie-fausse

Tous les mêmes

Au nom de la vraie-fausse rupture tant proclamée depuis 2012, le gouvernement Dionne ne respecte pas, une nouvelle fois, ses engagements.
Les syndicats vont encore taper du poing sur la table. En effet, le 30 novembre de chaque année doit symboliser la date limite de paiement des indemnités liées aux examens.
Silence, MMacky s’occupe de sa réélection, de sa clientèle politique et de ses « précieux transhumants ». Tous les engagements pris l’année dernière ne sont que de la poudre aux yeux : les lenteurs administratives sont toujours de mise.
Au nom de la vraie-fausse rupture, Me Diop, qui fait des efforts tant salués par bon nombre de travailleurs de la société Dakar Dem Dikk, persiste et signe dans sa tentative de peindre les bus de ladite société, tous les bus (y compris les anciens qui étaient aux couleurs du PDS) aux couleurs de l’APR. En agissant de la sorte, il donne raison aux plus sceptiques qui pensent que nos politiciens sont Tous les mêmes.
Au nom de la vraie-fausse rupture, tout semble permis : dara metiwul, n’est-ce pas ?

2/12/2015

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire