de Moustapha Niasse à Moustapha Cissé Lô ! M. Macky …

De Moustapha Niasse à Moustapha Cissé Lô ! M. Macky …

 images.jpg M. Moustapha Niasse et sa sortie

La dernière sortie du président de l’assemblée M. Moustapha Niasse aura  été désastreuse, à bien des égards. Son aveu est de taille. L’actuelle équipe au pouvoir est incapable de revoir à la baisse le prix des denrées de première nécessité. L’exemple du riz thaïlandais avec  des chiffres à l’appui pour mettre  en avant le prix de revient chez l’importateur a le mérite de montrer qu’il faut de l’audace et beaucoup d’audace  chez nos décideurs pour réaliser l’autosuffisance alimentaire, ne serait-ce qu’en riz.  Vivement un Thomas Sankara Sénégalais.

Sa com n’a pas été « benef » pour la coalition Benno Bokk Yakaar.  Il se met hors jeu et devrait se payer, dés à présent, une retraite bien méritée après autant de services rendus à la Nation. Lui, qui a été Premier ministre, Ministre, Président de l’assemblée ne devrait-il pas céder sa place à la nouvelle génération. 

Par-delà Niasse :

Nous nous étions déjà fait une religion sur notre personnel politique. Nous nous sommes toujours dit qu’ils étaient tous pareils : en ce sens qu’ils promettent monts et merveilles avant d’accéder au pouvoir. Et une fois élus, ils reviennent sur leurs dires.

Nous ne le dirons jamais assez : M. Niasse aura montré toute son impuissance et du coup celle du régime. Il est temps que tous les Sénégalais Y EN A ASSEZ de toutes ces polémiques stériles. Même si au Sénégal dara métiwul.

images-2.jpgCissé Lô et son mouvement Horizon 2020 : la recette est connue de tous :

Samedi 27 Avril 2013, nous  attendions avec impatience un nouveau numéro du magazine Tribune Presse. A la place, la SEN TV aura  rediffusé, sans explication aucune, la dernière édition dans laquelle Fabrice NGuéma recevait le Docteur Pierre Ahmeth Bâ, chroniqueur au journal Le Pays au quotidien et Maitre Baba Séne avocat à la cour et membre de l’A.P.R.

Dans l’après-midi, en zappant nous tombâmes sur un direct assez inédit. En effet la chaîne 2S TV diffusait en direct du CICES le lancement du Mouvement Horizon 2020 ak Yokkuté initié par le député M. Moustapha Cissé Lô. Celui-ci était obligé de se départir des frasques auxquelles il nous avait habitués.

La recette est connue. Sous Abdou Diouf, sous Abdoulaye Wade, de même que sous Macky Sall, les mouvements de soutien ont toujours pullulé.     

 Au demeurant, rappelons que M. Aliou Sall, frère du Président M. Macky, avait aussi lancé son mouvement AIR MACKY, dans les mêmes locaux quelques semaines auparavant.

Pour en revenir à M. Moustapha Cissé Lô, il aura réussi le pari de la mobilisation, en donnant le nombre de cars et de bus convoyés de toutes parts (plusieurs centaines). La salle était pleine à craquer. Ceux qui ne pouvaient y accéder avaient droit à des écrans géants. Reste à savoir l’enveloppe financière déployée pour cette manif. Pourquoi avoir choisi l’intitulé Horizon 2020 et non une autre année symbolique ? Le suivi-évaluation sera-t-il assuré ?

Pour s’écarter des autres mouvements de soutien, M. Moustapha Cissé Lô aura fait état de sommes allouées à des groupements, dans l’attente de résultats probants. Il aura réussi à faire venir le Secrétaire général de l’A.P.R, pour réaffirmer  son allégeance perpétuelle à son responsable politique.

 images-3.jpgM. Macky était dans son élément :

Très décontracté, avec sa casquette Nike de couleur blanche, M. Macky après avoir écouté M. Cissé Lô, est revenu sur plusieurs aspects. M. Macky était dans son élément, il a été pertinent, du moins lorsqu’il réaffirmait en ces termes quelques principes : « Moustapha, j’ai l’habitude de dire que tu es une charge pour moi. Tu ne m’as même pas laissé le temps de me rendre chez moi. Même si tu savais que j’avais passé une dure journée à Tamba où durant tout le séjour je me couchais tardivement la nuit. »

 Autre séquence : « Moustapha Cissé Lô ton intention pour le maintien des 7 ans est clairement affichée, mais sache que j’ai pris la décision de ramener le mandat à 5 ans. Bien vrai que nous sachions que 5 ans n’équivaille point à 7 ans. »

M. Macky renchérit, en profitant de cette sortie politique pour répondre à M. Idrissa Seck « il y en a qui me demandent de répondre. Ils ne savent que pas mes réponses seront adressées au peuple sénégalais qui m’a choisi parmi 13 millions. Par conséquent, je réserve à ce peuple là la primeur de mes réponses. Seul le travail paye. Il faudrait qu’on s’y mette. Quant à moi, qui suis le Président de tous les Sénégalais, je tends la main à tous ceux qui seront porteurs d’idées ayant trait au développement de notre pays.»

Il  aura été pertinent, politiquement pertinent. M. Macky a, par ricochet, répondu à ceux qui s’en prennent à sa gestion actuelle du pays. Il aura demandé à Moustapha C. Lô de rester raisonnable, de ne pas lui demander énormément de choses étant donné qu’il satisfait la plupart de ses demandes.     

Dara métiwul au SN, encore d’autres mouvements de soutien pour tirer son épingle du jeu. Le coût importera peu.

Prochain édito : L’argent ne circule pas. Le pays est à l’image de Macky. Annif de Waly Seck : quel paradoxe !          

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : lundi, 29 Avril 2013