Que de sorties notées à cause de la sortie de SLN

Par respect au CNRA, que l'émission sortie ne soit pas rediffusée ce dimanche 29/12/2013

Les priorités sont ailleurs

La mise en demeure de la CNRA à l’encontre du groupe Walf nous paraît la seule mesure qui vaille même si elle intervient tardivement. Et logiquement, WALF n’aura pas le droit de rediffuser l’émission « sortie ».

Que de sorties notées ça et là à cause d’une sortie

Sidy Lamine Niass aura suscité toutes les passions. Que de sorties enregistrées ça et là à cause de sa sortie. Nous déplorons l’irresponsabilité de part et d’autre. Les arguments ont volé bas, très bas même. Les réactions de M. Mbaye Ndiaye, Moustapha Cissé Lô, Seydou Gueye, Youssou Ndour, Abdou Mbow, etc. nous paraissent tout aussi démesurées.

La RTS a fait du futur « emprisonnement » de Sidy Lamine Niass une fixation. Et le Journal de 20 heures servit de cadre. M. Mbaye Ndiaye utilisa ce support pour réagir longuement. Le Professeur Gadiaga sera aussi reçu sur cette même chaîne pour solliciter le regard du juriste. Celui-ci mit en avant l’arsenal du code pénal. La RTS ne voudrait-elle pas liquider un concurrent « encombrant ».

Youssou Ndour, sous le coup de la colère, a aussi réagi. En tournée de propagande, osons le mot,  il incita les autorités à réagir.  Avec la version française de l’interview que notre chanteur de renommée internationale accorda à la radio Sud Fm Saint Louis, nous sûmes qu’il n’avait pas sa place au sein du gouvernement. « Que les autorités se déclarent, dira-t-il, de manière incorrecte. »

Nous ne sommes pas pour une instrumentalisation de la justice. Le Procureur peut convoquer Sidy Lamine Niass met qu’il ne le fasse pas parce que Sidy dans sa sortie aura égratigné l’actuel Garde des sceaux Me Sidiki Kaba.

Nous, administrateur de sunumbir, avons décidé de ne point céder à la passion. Que n’avions-nous pas dit à Abdoulaye Wade ? SJD, Thiat, Dansokho, Youssou Touré, Suzanne Camara, Latif and co ne nous démentiront sûrement pas. Que personne ne se dise que cette fois-ci sera la bonne. Non au fameux article 80 ! Non à la liquidation de Sidy Lamine Niass. Que la sérénité soit de mise.

 Sénégal : sunumbir !

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire