Xaliss, xaliss, xaliss

Tout est question d’espèces sonnantes et trébuchantes

261ab05cD’un régime à un autre nous sommes passés de scandales à hauteurs de milliards à des réclamations tous azimuts d’argent. De bonnes guerres car l’Etat peut en réclamer tout comme on peut lui en réclamer.

L’argent doit-on dire, ce nerf de la guerre conduisant à la guerre des nerfs pour reprendre Kémi Séba est au centre de toutes les préoccupations aussi bien étatiques que citoyennes.

-  L’audit de la fonction publique

Depuis plus d’un an, l’audit physique et biométrique de la fonction aura été lancé. Une telle opération permit de recenser une bonne partie des fonctionnaires de l’Etat ; en attendant les corporations restantes. Une très intéressante et utile opération soit dit en passant.  Seulement, le succès est  entaché par des erreurs notées ça et là.

Le procédé mis en œuvre pose problème. Trois paniers furent mis en place par l’ADIE de couleurs verte, jaune et rouge.

En fin Décembre, bon nombre de fonctionnaires notamment ceux du panier jaune pour recevoir leur dû durent faire des va-et-vient incessants entre différents services.

Un phénomène regrettable certes, mais bénéfique pour la fonction publique et l’ADIE pour les régulariser.

Au rebond, la balle fut saisie par les syndicalistes pour monter au créneau. Les enseignants et les professionnels de la santé auront déversé leur bile sur les initiateurs de cet audit.

Vivement les chiffres exacts, les économies enregistrées, la transparence effective pour un nouvel envol de la fonction publique !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire