Le commentaire littéraire

Le commentaire

M. DIALLO IBNOU    
                                                                                                 
Rubrique exercices littéraires :         Le commentaire de texte                            

Généralités :C’est un exercice littéraire qui demande à la fois une méthodologie et une culture personnelle un esprit de synthèse).  Son but est de passer d’une connaissance partielle et d’une intuition à une étude rigoureuse du discours d’autrui. Aussi faut-il  éviter  les  réactions incontrôlées (pulsions) de rejet ou d’admiration. Un  texte  littéraire est un message qui interpelle  par le biais de plusieurs éléments parmi lesquels  son aspect informatif (richesse de ses connotations) et son intérêt  esthétique (style de l’auteur). Dés lors le commentaire révèle contenu du texte tout en impliquant le commentateur qui se trouve être l’élève .

                    Le candidat essaie de convaincre. Pour cela il doit mettre en évidence les  caractéristiques  essentielles d’un texte afin de susciter l’adhésion de l’examinateur.

Remarque : La difficulté majeure dans le    commentaire de texte réside dans la paraphrase. Pour éviter cette paraphrase, il faut se doter d’un carnet de route axé autour de trois questions essentielles : quoi ?, pourquoi ? et comment ?(les deux premières renvoyant au fond et la dernière relative à la forme). Par conséquent, il faut poser au texte les bonnes questions en vue de trouver les idées de l’écrivain et de dégager l’intérêt du passage en question  Le candidat doit trouver un plan original pour chaque texte.

PRECISIONS : Il y a deux types de commentaire  de texte :

  1. LE COMMENTAIRE SUIVI : sa particularité réside dans le fait qu’on procède à une étude linéaire du texte (ligne par ligne, ou vers après vers dans le cadre de la poésie). On ne quitte  pas, sous aucun prétexte, le texte autrement dit  il faut suivre l’ordre et le mouvement du texte de base.
  2. LE COMMENTAIRE COMPOSE : A contrario dans l’exercice du commentaire composé, les idées sont regroupées en centres d’intérêt.  Dés lors, il faut trouver les idées, les organiser en suivant en une progression cohérente.

           II. STRUCTURE DU COMMENTAIRE :

                     A l’instar  de tout exercice littéraire, le commentaire comporte : une introduction, un développement et une conclusion.  Pour produire  un bon devoir, il faut se servir du SIPEC (Situation, Idée générale, Plan ; Explication  détaillée et Conclusion).

 

  1. A.         L’INTRODUCTION :

              Elle regroupe  la situation, l’idée générale et le plan.

  1. 1.    LA SITUATION : On peut se servir du para texte pour présenter  le texte. Cette situation peut aussi se faire en tenant compte des événements(ou passages) précédents ou par rapport à un contexte : historique, littéraire, politique ; ou même la biographie de l’auteur, etc. Il faut, à ce niveau, faire preuve de concision

                                                                                                                            

2.        L’IDEE GENERALE : On désigne l’idée directrice c'est-à-dire le thème principal du texte. Pour cela, il faut tenter de répondre  à la question : de quoi parle le texte ?  Elle doit être brève et concise : une seule phrase suffit.

3.            LE PLAN : On délimite le texte suivant les axes de réflexions.  Chaque partie du plan doit être justifiée  par un titre. Dans le cadre du commentaire composé, on propose souvent dans la consigne, les différents centres d’intérêt sur lesquels devrait porter  l’analyse.

ATTENTION : Bien qu’étant constitué de trois étapes, l’introduction du commentaire n’en constitue pas moins un bloc cohérent dont les différentes phases seront reliées par des connecteurs logiques.

 

  1. L’EXPLICATION DETAILLEE OU LE DEVELOPPEMENT

En expliquant le texte, on est tenu de citer ses éléments les plus significatifs. Une explication de texte doit se faire sur un double rapport du contenu (les idées, les sentiments ou les émotions) et de l’expression  (la syntaxe, le vocabulaire, les figures de style, les sonorités, etc.). On doit allier le fond et la forme. Dans le développement, on expose des thèses appuyées par des arguments convaincants. Dés lors, le commentaire de texte est conforme à une argumentation (voir le texte argumentatif).

 Il faut veiller à respecter dans chaque paragraphe les points suivants :

  • Employer une phrase dont on se sert pour annoncer l’idée directrice
  • Utiliser des arguments pertinents relatifs à cette idée
  • Illustrer les propos, par le biais, d’une phrase explicative avec des séquences extraites du texte.
  • Présenter une conclusion partielle pour établir un bilan d’étape et aller au cas échéant à une nouvelle partie en employant une phrase de transition.

NB :

LES ECUEILS A EVITER :

 

  • Construire un plan  sur l’opposition : fond / forme
  • Se contenter d’une simple reformulation du texte.

C. LA CONCLUSION :

             Il s’agit, à ce niveau de dresser un bilan global des propos développés et d’exprimer clairement les conclusions auxquelles on est parvenu à la suite du travail préalable effectué. 

7 votes. Moyenne 3.57 sur 5.

Commentaires (3)

ibnoze
  • 1. ibnoze (site web) | samedi, 10 Janvier 2015
A cœur vaillant rien d'impossible. Tu y parviendras alors.
sene
  • 2. sene (site web) | vendredi, 09 Janvier 2015
Je veux me parfaire
ly mamadou yaya lycée de thiaroye
  • 3. ly mamadou yaya lycée de thiaroye (site web) | samedi, 16 Mars 2013
Merci professeur de nous avoir servi généreusement la feuille de route du commentaire de texte. j aimerais juste ajouter à l'attention des élèves surtout de s'organiser en groupes sous la demande du prof. pour présenter des exposés sur les thèmes suivants afin de réussit le commentaire: lecture analytique d'un texte narratif, poétique, argumentatif.. afin de s'approprier des différents outils d'analyse pour chaque type de texte: recherches peuvent être entamées à travers google ou wikipedia.
Mamadou Yaya Ly
Prof.es lettres au lycée de Thiaroye

Ajouter un commentaire