Deuxième sélection de maximes

issues des Fables de La Fontaine

Revisitons, une nouvelle fois, l’univers lafontainien. Que de viatiques à travers ces beaux vers qui sont des vérités générales.

Sélection deuxième 

  1. Le trop d’attention qu’on a pour le danger

    Fait le plus souvent qu’on y tombe."

    Jean de La Fontaine,  Livre XII, Fable XVIII, Le Renard et les Poulets d’Inde

    2. " Deux démons à leur gré partagent notre vie,

    Et de son patrimoine ont chassé la raison.

    Je ne vois point de cœur qui ne leur sacrifie.

    Si vous me demandez leur état et leur nom,

    J’appelle l’un, Amour ; et l’autre, Ambition.

    Cette dernière étend le plus loin son empire ;

    Car même elle entre dans l’amour."

    Jean de La Fontaine,  Livre X, Fable IX, Le Berger et le Roi

    3. " Rien ne pèse tant qu’un secret ;

 Le porter loin est difficile aux Dames :

 Et je sais même sur ce fait

 Bon nombre d’hommes qui sont femmes. "

 Jean de La Fontaine,  Livre VIII, Fable VI, Les Femmes et le Secret

 

4. " Deux coqs vivaient en paix ; une Poule survint,

 Et voilà la guerre allumée."

 Jean de La Fontaine,  Livre VII, Fable XII, Les Deux Coqs

 

5. "Qui ne court après la Fortune ?

 Je voudrais être en lieu d’où je pusse aisément

 Contempler la foule importune."

 Jean de La Fontaine,  Livre VII, Fable XI, L’Homme qui court après la Fortune, et l’Homme qui l’attend dans son lit

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire