Autre manoeuvre politique à l'assemblée

Quitter le navire PDS : à la mode

  1. Renouvellement du bureau politique de l'Assemblée nationale
    Fada : un forcing de mauvais goût

    Le linge sale du PDS s’est lavé en public. Encore un épisode regrettable dans la vie de nos partis politiques. Avec la complicité de la coalition Benno Bokk Yakaar majoritaire à l'Assemblée nationale, Modou Diagne Fada a pu présenter une liste de députés en grande partie au nom du PDS pour être reconduit.
    Conseil de discipline du PDS
    L’exclusion de Modou Diagne Fada du PDS est une suite logique. Ce qui est sûr, c’est que M. Diagne Fada devrait être conséquent avec lui-même.
    Modou Diagne Fada est présenté comme le chef de file des réformateurs ou plutôt des frondeurs : pour réformer le PDS, il lui faudra une certaine légitimité. Ses ex camarades de parti l’accusent avec insistance d’être de mèche avec l’actuel Président.
  2. Moustapha Diakhaté s’est montré peu convaincant au micro de Assane Gueye sur la RFM.

3- Ces anciens ou futurs anciens du PDS : ou transhumants spéciaux ayant voulu vaille que vaille collaborer avec Macky. Nous aurions aimé les voir rester fidèles à leur conviction mais ils ont tout bonnement retourné leur veste.  

Abdou Fall, Serigne Mbacké Ndiaye, Souleymane Ndéné Ndiaye, Cheikh Diallo, Modou Diagne Fada, Me Ousmane Ngom, etc.

19/10/2015

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire