Episode huitième

Tout y passe ou presque

1-Macky Sall en France

100 7335Une semaine après la célébration  de l’an 5 de son parti l’APR, M.Macky s’est rendu en France où il tiendra un autre meeting. En fin politique, il en aura profité pour annoncer sa prochaine candidature en 2017 (incha Allah). Le fait est qu’il nous plonge ainsi dans une campagne permanente même si les observateurs avertis savaient qu’il ne pourrait en être autrement. Une chose est sûre : si tous les actes posés répondent à des calculs politiques, il aura agi comme ses prédécesseurs : l’élection ou la réélection d’abord, le Sénégal et la postérité après.

2- Moustapha Cissé Lô

images-2.jpgToujours égal à lui-même, Moustapha Cissé Lô fait toujours preuve d’une immaturité indescriptible. Il se fout pas mal de tout et de tout le monde. Personne ne s’attendait tout de même pas à son mea culpa ou à ce qu’il fasse preuve de maturité voire d’humilité suite à son geste signe d’insolence lors de l’anniversaire de l’APR. Mais il est venu enfoncer le clou en minimisant la portée nocive de son jeu avec les billets de banque. La moralité de l’histoire et qu’il se moque … de nous.

Il ignora aussi royalement l’appel du Khalif des Mouride en vue d’un hypothétique dialogue entre les acteurs politiques. Il attaquera les journalistes qui fustigeaient son acte et revenaient lui demander des sous. Il ne rata pas non plus Sidy Lamine Niass.

3-Demba Dia

ImagesIl a eu le culot de théoriser la transhumance. Décidément, M.Dia  ne pense pas à la postérité ni à la morale en politique mais plutôt à ses intérêts personnelles, politiques. Lors de sa sortie sur Walf Tv avec Ndéye Astou Guéye, il annonça la mort politique de Wade. Par acquit de conscience, il dira avoir soutenu ce dernier jusqu’à ce qu’on le mit … K.O.

Il avait rejoint l’APRet et assumait pleinement son geste même s’il se positionne ainsi en contre-exemple.

4- A l’assemblée : le PS et ses députés marquent le coup

barthelemy-diaz-29-dec-2011.jpgBarthlemy Dias : il essaie, autant que faire se peut, de jouer  pleinement sa partition dans une  assemblée. Autant le dire, avec lui nous assistons à un réel surpassement de soi. Barth fait tout pour mériter son siège à l’assemblée qu’il semble tout de même  avoir usurpé.

Malgré son passé trouble il marqua le coup encore une fois à l’occasion du vote du budget de Ministère de la Santé. Son refus de voter ledit budget qu’il jugeait insignifiant montre à quel point  nous gagnerions à nous regarder dans la glace et à cesser de jouer avec un secteur aussi sensible que la santé qui ne saurait être un luxe au XXIème  siècle.

5- Me Aïssata Tall Sall

ImagesElle marquera aussi le coup. Elle a dit tout haut ce que certains murmuraient tout bas. La CREI est suranné e. Son obsolescence n’est plus à démontrer. Cette juridiction d’exception n’est pas conforme aux exigences modernes.

 Nous saluons son courage au moment où la CREI ne respecte pas la présomption d’innocence il nous parait utile de mettre à nu ses failles.

6- Emissions Politiques

Sur la TFM : Face A Face  ou main dans la main entre Aïssatou Diop Fall et  Abdoulaye Wilane ?

TPour nous, la présentatrice de l’émission Face à Face,  ADF doit forcément revoir sa mise. A force de s’habiller de la sorte nous continuerons à penser que rien ne lui va. Telle une poupée, elle présenta son émission et reçut son grand ami Abdoulaye Wilane  et fit preuve  d’un amateurisme inadmissible. Son émission  devrait requérir du sérieux mais la longue amitié est venue déteindre sur l’émission. Leur Face à Face  s’est terminé main dans la main. Ils pouvaient nous épargner ce spectacle.

Entre le travail et l’amitié le fossé doit exister en vue de l’objectivité requise.

7- M. Mamadou Diop, ex Maire ne lâche toujours pas l’affaire

TM. Pierre Edouard Faye recevait dans son émission Opinion M. Mamadou Diop qui nous fit part de toute sa frustration. En une trentaine de minutes, nous eûmes l’impression  que les thèmes étaient  épuisés. Entre les lignes, il nous donna l’impression de réclamer sa part du gâteau.

8-Débat de bas étage : Aliou Sall et Fou Malade

Images 1Nous préférons renvoyer dos à dos ces deux personnalités qui seImages réclament  de la banlieue. Leurs arguments ont volé bas, très bas même . M. Sall accusant Fou Malade de fumeur de chanvre alors que celui-ci au lieu de démonter pièce par pièce cette accusation se contenta de comparer deux actes aux portées similaires : voler des deniers publics et utiliser la drogue.

9-Fatou Thiam et ses propos irrévérencieux

T 1L’honorable députée Fatou Thiam  fait toujours dans la provoc. Elle n’en est pas à son coup d’essai. Cette fois-ci elle avait encore cogné sur M.Macky. La traque des biens mal acquis est pour elle, tout comme pour les autres libéraux une pilule très amére.

Aussi essaie-t-elle, à chaque fois que l’occasion se présente, de se montrer virulente pour certains voire insolente pour d’autres.

M.Macky doit être respecté mais point sacralisé. Pour cela, nous souhaitons vivement que Fatou Thiam mette de l’eau dans son vin et que les autres ne tombent pas dans le piège en faisant d’elle une nouvelle détenue politique. Ce qui passerait par la levée de son immunité parlementaire dont elle se prévaloir légitimement jusque là.

Abdoulaye Wade refit surface accorda une interview au correspondant de RFI

220px-abdoulaye-wade.jpgLes Sénégalais se souciaient de lui et de son absence inhabituelle. Il parla enfin diront ceux qui, au moins, attendaient sa réaction depuis l’incarcération de son fils Karim Wade. Me Wade dira lors de son séjour en Côte d’Ivoire et au micro du correspondant de RFI sa conviction. Pour lui, Karim n’est qu’un détenu politique. Son interview suscita des réactions musclées  de la part de ceux qui voudraient qu’il laissât M. Macky travailler.

Sénégal : sunumbir 

 30/12/2013

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : lundi, 30 Décembre 2013