Le linge du PDS

Le duel à distance Wade/Fada

Modou Diagne Fada a initié une fronde au sein du PDS toujours dirigé par Me Abdoulaye Wade. Une telle rébellion serait salutaire si Fada et ses amis frondeurs étaient majoritaires. Le fait est Modou Diagne Fada n’est pas si charismatique pour diriger ce parti qui rime avec la vie de Me Wade.
Me Wade qui n’a pas su bien préparer sa relève, mène un combat pour la libération de son fils Karim (un calcul politicien l'aura imposé comme futur candidat du PDS.)
Fada accusé à tort ou à raison ?
Ce qui est sûr, c’est que l’accusation est grave : Fada serait de mèche avec l’actuel régime. En réalité Farba Senghor est dans son élément en accusant son frère de parti de rouler pour Macky Sall : en politique, qui plus est au Sénégal, tous les coups semblent être permis. Farba a bien le job et Wade aura saisi la balle au rebond.
Le dialogue de sourds en vigueur au PDS entre frondeurs et fidèles de Wade risque de déboucher sur une implosion du parti. Fada attendra-t-il le prochain congrès en vue d'être secrétaire général du parti ou va-t-il partir ?  Le PDS crachera-t-il pour autant sur son groupe parlementaire ?
Les médiateurs ont du pain sur la planche.

100-6660.jpg100-6711.jpg

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : vendredi, 19 Juin 2015