Neuvième épisode

Le discours du 31 Décembre et les commentaires des politiciens

images-3.jpg31  Décembre 2013, sitôt après le traditionnel et non moins solennel discours à la Nation  du président de la République M. Macky Sall ayant duré un peu plus d’une vingtaine de minutes, nous eûmes droit sur plusieurs chaines locales à des éditions spéciales synonymes de débats mettant des hommes politiques  de différentes obédiences.

Comme à l’accoutumée, M. Macky  passa en revue presque tous les secteurs d’activités. Des promesses furent faites ; des attentes furent insatisfaites .La baisse prochaine du loyer avec des taux annoncés. Sa détermination  à aller au bout des réformes universitaire, etc.

Le zapping de sunumbir

Sur Walf TV :

 Sidy Lamine Niasse fraichement libéré entrecoupa l’édition spéciale pour remercier ceux qui l’avaient soutenu tout au long de son interpellation. Pierre Edouard Faye put ensuite avec son Co présentateur réorganiser le débat. Me Elhadj Diouf s’en prit au PM Aminata Touré avant de ramener à la raison les deux anciens camarades de Parti M. Yankhoba Seydi (rewmi) Me Nafissatou Diop ayant récemment transhumé à l’APR. Joseph Sarr  se distingua sur des questions techniques.

Sen TV

Aziz Diop et Doudou Wade se donnèrent en spectacle. Ils avaient pratiquement noyé leurs co-débatteurs. Aziz Diop ne cessa d’invoquer son livre et d’inviter M. Wade à le lire.

Sur la TFM

Mamadou Ibra Kane recevait M. Mignane Diouf du  Forum Social Mondial, Benoît Sambou de l’APR, Thierno Bocoum de Rewmi, Cheikh Sadibou Fall du PDS et Barthlémy Dias du PS. M. Diouf salua la réciprocité des visas quant à M. Dias il reparla de l’autoroute à péage sous l’angle des collectivités locales qui, en retour, n’en tiraient aucun profit. Il s’en prit également aux banques françaises avec l’autorisation du présentateur, bien sûr.

M. Bocoum déplora la mesure unilatérale du régime dans sa politique de report des élections locales.

La 2S TV

Elle proposa un plateau regroupant autour de Pape Allé Niang ,M. Babacar Gaye du PDS, Me Oumar Youm de l’APR, Oumar Sarr de REWMI, et un autre dont le nom nous échappe.

Autre plateau, autres polémiques avons-nous envie de dire. M. Gaye et Me Youm se livrèrent à une véritable guerre des chiffres notamment sur la croissance, la dette, etc. La vision économique de M. Macky y sera aussi évoquée. M. Le Ministre fera comprendre qu’il y aurait la mise en cohérence de plusieurs programmes en vue d’un Sénégal émergent.

Durant ces rencontres, nos hommes politiques ont eu à débattre en toute sagesse parfois avec des séquences passionnées. Toujours est-il qu’entre les lignes, nous sommes parvenus à comprendre certaines options. 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : lundi, 20 Janvier 2014