Nouvel épisode

La majorité se donne en spectacle

Ce qui s’est passé à l’assemblée nationale lors du renouvellement de son bureau va constituer une bonne part du nouvel épisode consacré aux sorties de nos hommes politiques.

De la parité aux sanctions

Le bureau de notre assemblée nationale fut renouvelé. La parité ne fut point effective. Le décor est ainsi campé; seulement il y eut des remous qui n’honorent point cette institution.

102-5280.jpgPourtant, M.Moustapha Cissè Lo avait annoncé la couleur sur les probables sanctions à l’encontre du député Cheikh Diop Dione qui avait candidaté pour être Président de ladite institution. M. Cissè Lô fut rejoint par le président du groupe Benno Bokk Yaakaar en l’occurrence M. Moustapha Diakhatè qui perd de plus en plus le peu de crédit qui lui restait. Et, pour matérialiser à jamais, le recul démocratique dont nous faisions état, il osa sanctionner l’honorable M.Dione.

A l’assemblèe, on joue donc les prolongations avec toutes ces frustrations notées çà et là : des groupes qui risquent de se disloquer et d’autres qui vont se constituer. M.Macky est même intervenu pour calmer les ardeurs des uns et des autres.

2. M.Macky : Du président de la République au chef de parti

Autant le dire, les frontières sont ténues entre la posture présidentielle le chef de l’Alliance Pour la République. Ainsi, au nom de la séparation des pouvoirs nous voudrions que M.Macky ne se mêlât point des activités du parlement. Le constat est tout autre car M.Macky aura reçu les députés issus de la coalition BBY au palais.

sunumbir

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire